Douleurs de course

Comment soigner le syndrome de l’essuie-glace

Qu’est ce que le syndrome de l’essuie-glace?

Le syndrome de l'essuie-glace, ouégalement connu sous le nom de syndrome de la bandelette ilio-tibiale ou bientendinite du fascia lata est plus concrètement une douleur localisée sur"le côté externe du genou". Celle-ci est souvent surnommé “la maladiedu sportif” et peut durer des mois avant de disparaître totalement. Le TFL (muscle tenseur du fascia lata) relie la hanche augenou.

Qu’elle en est la cause? 

Causée par la friction de la bandeletteilio-tibiale à chaque flexion et extension du genou, l’inflammation se fait leplus souvent ressentir en descendant des marches d'escalier, en courant ou enfaisant du vélo. Les douleurs apparaissent engénéral lorsqu’une nouvelle activité est débutée ou après des moisd'arrêt. 

En effet, à chaque flexion du genou labandelette ilio-tibiale est sollicitée. Le tendon se déplaced’avant en arrière d'où le nom “syndrome de l’essuie-glace” et peut donc créerune inflammation si le mouvement n’est pas fait correctement ou si un autre facteur rentre en jeu (pieds plats,bascule du bassin, posture par exemple). De plus, si cetteinflammation n'est pas soignée à temps et correctement, elle sera de plus en plusimportante et des complications pourront alors apparaître.

Quels sont les facteurs qui favorisent cette blessure ?

Pour une personne quidébute une activité physique de manière trop brutale,son corps aura du mal à s’adapter à l’effort et aux contraintes musculaires etarticulaires. Au fur et à mesure des séances d'entraînement, les inflammationsapparaîtront jusqu'à créer une blessure. Bien souventégalement, les chaussures portéesdans la vie de tous les jours sont la cause première de blessures lorsd’activité physique. Par exemple une femme qui porte des talons hauts toute unejournée de travail et enfile une paire de baskets pour aller courir le soir.

Les muscles du molletauront du mal à s’adapter à l’étirement créer lorsque le pied passe de la pairede talon ou les muscles sont « raccourcis » à la paire de baskets oule pied se pose quasiment à plat. Il est donc essentiel de varier vos hauteursde talon en portant des chaussures différentes chaque jour. (Aussi bien pourles hommes qui passent leur journée en chaussure de costumes). Le facteur quipeut également être la cause de certaines blessures et celui de la surface surlaquelle la personne s’entraine le plus souvent. En effet, les surfaces durestelles que la route ou caillouteux sont à éviter à la reprise d’activitéphysique. Il est conseillé de s’entrainer sur pelouse, forêt, piste sipossible.

Comment doit-on traiter unsyndrome de l’essuie-glace?

Qui dit sensationde brulure dit inflammation donc repos. De la glace devra être appliqué 20minutes toutes les deux heures si possibles pour réellement réduire cetteinflammation. Il est ensuite conseillé de faire quelques séances de kinésithérapie pour bien évidemmentéliminer totalement l'inflammation au niveau du genou maiségalement pour trouver la cause exacte à cette blessure.En effet, des compensations musculaires, pieds plats ou rotation de la hanchepeuvent être la cause première d’un syndrome de l’essuie-glace. Dans ce cas-là,pourquoi ne pas effectuer une analyse biomécanique afin d’endéterminer la cause ?

En second temps etsi votre médecin/kiné pense que des semelles orthopédiques sont alors nécessairesle podologue sera la personne à consulter afin de confectionnerune paire sur mesure. Pour finir, de chez vous, certainsexercices peuvent être réaliser de façon simple et sans acheter de matériels demusculation ou de rééducation. Par exemple afin de relâcher la bandeletteilio-tibiale, des étirements avec l’aide d’un foamroller oubien tout simplement d’un rouleau à pâtisserie.

Perrine Evans

Ancienne athlète et diplomée en Kiné du sport de l'University of Central Missouri (USA), je suis passionnée par les analyses bioméchaniques de course à pied et analyses posturales.