Douleurs de course

Mal aux pieds en courant

Qui n’a jamais eu mal au dos, aux genoux mais surtout aux pieds ?

Notre société actuelle nous demande de faire les choses à toute allure et les douleurs corporelles arrivent sans crier gare. Qui n’a jamais dit au moins une fois dans sa vie : « Oh tu sais, je ne m’écoute pas trop » ou alors « arrêtes de t’écouter voyons ». 

  Ainsi, lorsque des douleurs apparaissent, nous allons trouver une solution alternative et inconsciemment faire ce que l’on appelle, de la compensation.  Par exemple, je me tords la cheville droite en courant. Au lieu de prendre le temps de la soigner, je vais prendre appui sur le côté gauche de mon corps.  Mais après quelques jours, ma cheville gauche risque de réagir et également faire mal. Faire de la compensation n’est malheureusement pas la solution.

 En moyenne, l’homme effectue 10.000 pas par jour. C’est déjà beaucoup lorsque le mouvement du pied se fait bien, mais imaginez « les dégâts » lorsque le mouvement du pied ne s’effectue pas correctement. Malheureusement, c’est le cas pour 90% de la population. Pourquoi cela ? Le pied est une articulation, ce qui signifie que ce dernier doit bouger. Les chaussures peuvent être un facteur premier de la déformation du pied dès le plus jeune âge. En effet, si la chaussure bloque le pied (comme un plâtre), les muscles principaux ne pourront pas se développer, fonctionner ou ne pas se renforcer correctement.  

Quoi faire pour éviter les douleurs aux pieds donc ? 

Si possible, il est préférable de marche pieds nus. Nous ne sommes pas nés avec des chaussures aux pieds!  Le déroulement du pied semble simple, mais est en réalité beaucoup plus complexe. En effet, lorsque nous marchons, le pied doit attaquer le sol sur le bord externe du talon (c’est pour cela qu’une usure plus marquée sur l’extérieur des chaussures est primordiale). Ensuite, le pied va faire une première rotation sur l’intérieur, ou un amorti de la voûte plantaire de 30° devra suivre. Le pied repartira alors sur l’extérieur avec une deuxième rotation puis une troisième de nouveau sur l’intérieur pour finir sous le gros orteil pour propulser le corps vers l’avant. 

Mal sous le pieds? Vous souffrez peut-être d’une aponévrosite plantaire

Vous êtes incapable de faire trois pas le matin sans avoir mal sous le pied?  Vous souffrez certainement d’une aponévrosite plantaire et je vous conseille de prendre rendez-vous chez votre médecin. 

L’aponévrose est un tissu situé sous le pied et qui joue le rôle d’amortisseur. A chaque pas, il est mis en tension pour permettre à la voûte plantaire de s’affaisser quand tout le poids du corps se reposer dessus et de propulser le corps vers l’avant pour passer le pas. Si une inflammation venait à apparaître, il est très important de se mettre au repos pour ne pas risquer la déchirure. De chez vous et de façon quotidienne, vous pouvez effectuer de petits exercices de rééducation. Grâce à une balle de tennis (ou un rouleau à pâtisserie), effectuez des moments légers allant des orteils jusqu’au talon. Etirez également les mollets en position debout jambes tendues, puis de même mais genoux légèrement fléchis. Appliquez de la glace deux à trois fois par jour. Concernant les chaussures, il faudra éviter toutes chaussures dites ouvertes (tongs, chaussures à talons, pantoufles). Il faut favoriser les baskets!

Douleurs au tendon d’achille? Stop on se repose!

Sensation de brûlure/picotement la nuit et le matin en posant le pied au sol? Vous souffrez certainement d’une tendinite. En reliant le mollet au talon, le tendon d’Achille est tout le temps sollicité. Si des douleurs apparaissent, il est important de se reposer pour ne pas éviter la rupture dans le cas extrême.  Masser le mollet, le tendon d’Achille et sous le pied, étirer doucement, mettre de la glace seront les premiers gestes à effectuer. Si la douleur est toujours présente, n’hésitez pas à prendre rendez vous chez votre médecin traitant pour des séances de kiné. 


Perrine Evans

Ancienne athlète et diplomée en Kiné du sport de l'University of Central Missouri (USA), je suis passionnée par les analyses bioméchaniques de course à pied et analyses posturales.